En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et publicités personnalisés, ainsi que des fonctionnalités sociales. En savoir plus et gérer les cookies

VANDIERES, 4 millénaires d’histoire

   

Les origines de VANDIERES remontent au moins à l’ère protohistorique, aux environs de 2000 avant Jésus-Christ. Des traces d’habitat de cette époque ont été retrouvées lors de fouilles archéologiques en 1983 puis en 1985, à proximité de l’ancien confluent du TREY avec la MOSELLE.

Un village de l’âge de bronze (1000 avant J-C) s’installe au même endroit.

Le même site est réoccupé aux environs de l’an zéro, puis à la fin de l’époque romaine.

On estime que les disparitions successives des habitations sont liées aux inondations de la Moselle.

Des fouilles récentes liées aux travaux du TGV EST viennent de mettre à jour en avril 2003 l’existence de fermes romaines au pied est de la colline de Châtillon.

Ensuite le village évolue au fil du temps et des guerres pour occuper son emplacement actuel.

La commune possède les vestiges d’un château qui aurait été construit au temps du roi LOTHAIRE. Elle fut une demeure royale, les rois de la 2ième race y ayant une maison royale. Puis comme tous les fiefs, VANDIERES fut érigée en seigneurie.

Au 11° siècle VANDIERES fait partie de la maison des Ducs de Lorraine, de la prévôté de PRENY et du diocèse de TOUL.



VANDIERES a vu naître plusieurs hommes remarquables :

  • le bienheureux JEAN DE GORZE né à la fin du 9° siècle, mort en 973,

  • Dominique MATHIEU, conseiller d’état et procureur général au parlement, auteur d’un commentaire sur les coutumes de Lorraine,

  • le lieutenant-général Baron Nicolas FRIRION qui s’est illustré dans les guerres de l’empire,

  • le sergent-major COURRIAUX mort dans les guerres de la République.

 

Son nom se transforme au gré des siècles.


VENDERIAE, VINDERADICA, VINDERIA, VILLA DIN REGIA .
Plus récemment sa dénomination et son orthographe ont hésité entre :  

  • VENDIERE ou VENDIERES vers 1209,

  • WANDIERES vers 1276,

  • VENDIERE en 1285,

  • VENDIERES vers 1329,

  • et enfin VANDIERES à la fin du 18° siècle